Clément Hubert

Ingénieur du son basé à Paris

Helsingør

création immersive, mise en scène par Léonard MATTON – A2R Compagnie
À partir du 29 juin 2018, les vendredis à 21h, les samedis à 18h et 21h,  les dimanches à 21h
Au Secret – 18 rue Larrey, Paris 5ème

helsingør


Je suis la bête

Concert narratif en immersion conçu par Pierre BADAROUX – Cie (Mic)zzaj
Représentations du 10 au 22 juillet à 17h (sauf le 14 à 11h, relâche le 16) à Villeneuve-lez-Avignon (30) dans le cadre du festival Villeneuve en Scène

Je suis la bête


La nuit des camisards

théâtre à la tombée du jour, mis en scène par Gilbert ROUVIÈRE – Zinc Théâtre
Représentations :
– mardi 31 juillet à Rousson (30)
– mercredi 1er août à Portes (30)
– jeudi 2 août à Thézan-lès-Béziers (34)
– vendredi 3 août à Aubais (30)
– dimanche 5 et lundi 6 août à Marjevols (48)
– mardi 7 août à Massanes (30)
– mercredi 8 août à Mialet (30)

+ d’infos

À propos

          Né en 1993 près de Nantes, j’exerce pleinement mon activité professionnelle depuis juillet 2016. Passionné très tôt par le travail de la matière sonore, je suis formé en conception son à l’École Nationale des Arts et Techniques du Théâtre (ENSATT) dans laquelle j’entre en 2013, après un Diplôme des Métiers d’Art (DMA) – Régie de spectacle.
Ces formations, accompagnées de diverses expériences, cultivent en moi les compétences, les savoir-faire et l’envie de travailler pour le théâtre mais aussi pour les installations sonores, la prise de son de musique classique, la sonorisation de musiques actuelles, l’animation et le jeu vidéo.
Je défends cette transversalité comme un atout qui permet aux projets sur lesquels je travaille de s’enrichir les uns des autres.

          J’accorde une importance particulière à l’espace que portent les sons. Je pense effectivement que l’espace et le son sont toujours intimement liés. La mise en espace des sons et de manière générale leur intégration à toute œuvre me paraît donc primordiale.
J’ai, par ailleurs, écrit un mémoire de Master II portant sur la perception de l’espace contenu dans les sons et le potentiel d’écriture que cela offre au théâtre.

CV MÉMOIRE

Soundcloud LinkedIn

 
Théâtre

          Je désire m’impliquer dans un théâtre engagé : un théâtre qui pose des questions et met le doigt sur de véritables enjeux de notre société. Qu’il naisse de la langue du répertoire ou de celle de nos contemporains, je veux que ce théâtre parle véritablement aux gens, peu importe leurs origines. Je défends donc un théâtre « école», pas élitiste pour autant, mais un théâtre dans lequel la réflexion, l’émotion et la beauté servent ensemble des idées pourfendeuses.
 En termes sonores, j’aime utiliser des matières fines issues du réel, les déformer et les accompagner de matières synthétiques électroniques plus puissantes qui soutiennent le spectacle.
Je pense que la question du son doit être abordée le plus tôt possible dans les créations théâtrales. Cela permet d’orienter le plus efficacement le travail d’écriture vers un certain type de matières sonores, un certain dispositif de captation/diffusion et un certain jeu avec le plateau.

Pour découvrir les spectacles sur lesquels j’ai déjà travaillé, rendez-vous à la rubrique Portfolio.


Installations sonores

            Je souhaite de plus en plus me confronter au domaine des installations qui, je crois, permet une très grande liberté artistique et sonore.
Je suis par ailleurs très intéressé par les enjeux d’interactivité et de spatialisation du son que les installations nécessitent et je développe des outils informatiques sur le logiciel Max dans le but d’ouvrir de nouvelles portes aux désirs artistiques dans ces domaines.

Pour en savoir plus sur ces outils, rendez-vous à la rubrique Blog.


Sonorisation de musiques actuelles

         C’est le premier domaine du son auquel je me suis confronté et qui m’enthousiasme toujours autant. Je pense que chaque formation musicale a besoin d’un dispositif particulier pour développer pleinement son univers. Cela dépend évidemment du type de musique mais aussi du confort des musiciens et de l’univers qu’ils souhaitent développer.
Là aussi, il s’agit d’un travail de recherche pour trouver le placement des musiciens, des amplis, le type et le placement de chaque micro, le mixage retours (wedges et in ear monitors), système d’ordre…  mais également le son de salle, le son transmis au public : type de diffusion, choix de mixage, effets…  qui correspond le mieux au projet musical.

Pour découvrir les groupes avec qui j’ai déjà travaillé, rendez-vous à la rubrique Portfolio.


Prise de son et enregistrement de musique classique

          J’apprécie particulièrement le répertoire de musique classique ; il me semble que c’est un vrai défi de réussir à capter et à remettre en jeu, de manière juste et fine, toutes les richesses de cette musique. Là encore, je pense qu’il n’y a pas de recettes préétablies et je souhaite travailler de concert avec les musiciens afin de trouver un dispositif (prise de son, montage, mixage, mastering), qui serve au mieux l’œuvre et l’interprétation, que ce soit en studio ou en situation de concert.

Pour découvrir les musiciens avec qui j’ai déjà travaillé, rendez-vous à la rubrique Portfolio.


Vous souhaitez me rencontrer pour échanger autour d’un de vos projets ?

N’hésitez pas à me contacter.

Contact et réseaux sociaux

Suivez-moi sur :

Écrivez-moi à clement.hubert.pro[a]gmail.com
Ou remplissez le formulaire ci dessous.

Nom @ Votre message